Skip to content

Articles de la catégorie ‘Non classé’

Interdire les insecticides « tueurs d’abeilles », c’est possible !

Courrier adressé à Messieurs Hervé MAUREY, Président de la Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat Monsieur Christophe BOUILLON, Vice-président de la Commission du développement durable de l’Assemblée nationale.  Madame Barbara POMPILI (secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité). Madame Ségolène ROYAL (Ministre de l’écologie). Monsieur Stéphane LE FOLL (Ministre de l’Agriculture)

Lors de l’examen en première lecture du projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages, l’Assemblée nationale avait permis une avancée majeure pour la préservation de la biodiversité en votant une interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Malheureusement, sous l’influence des lobbies, la commission développement durable du Sénat a supprimé cette disposition fondamentale.

A partir du mardi 1er mars en commission « développement durable » puis à compter du 15 mars en séance, les députés vont examiner et voter en deuxième lecture ce projet de loi. Vous pourrez alors rétablir cette disposition en votant dans l’article 51 quaterdecies un amendement interdisant les produits contenant des substances actives de la famille des néonicotinoïdes, y compris les semences traitées avec ces produits, à partir du 1er janvier 2017.

J’espère que vous soutiendrez l’interdiction des insecticides néonicotinoïde dit « tueurs d’abeille ».

Lire plus

Retour de Bordeaux

Il semble que nous étions moins  moins nombreux à Bordeaux pour ces journées d’été 2014 d’EELV qu’à Marseille l’an passé.

Souvenons nous, c’est déjà si loin : Christiane Taubira ministre de la justice et Philippe Martin, nouveau ministre de l’écologie, s’y étaient taillé un beau succès à l’applaudimètre vert. La cote de Pascal Canfin, jeune et compétent ministre était orientée à la hausse. Cécile Duflot avait suffisamment « l’oreille du Président » pour avoir bloqué les velléités aéroportuaires de Jean Marc Ayrault. Le temps de « la désillusion » qui fait aujourd’hui le sous titre de son livre, n’avait pas encore sonné.

Deux débâcles électorales sont intervenues dans l’intervalle. Et ces débâcles ne sont pas des incidents de parcours. Elles signent l’échec conjoint de la gauche et de l’écologie à assumer l’exercice du pouvoir tout en concrétisant les promesses qu’elles portent dans leurs projets : la réduction des inégalités, la priorité à l’emploi, la transition écologique, le développement de la citoyenneté et de la démocratie.

Le retour d’une droite ultra conservatrice qu’on croyait éteinte avec le XX ème siècle ou les menaces d’une droite affairiste berlusconisée comme la percée néo fasciste n’en sont que les tristes et pénibles conséquences. Les droites ont pour le moment gagné le combat des idées que la gauche a laissé en plan depuis longtemps. La France a changé, le monde aussi. La dégradation vertigineuse et quotidienne de la situation internationale, semblent peu à peu nous faire entrer de plein pied dans une zone d’incertitude et de périls que n’ont vécu aucune des générations contemporaines de la seconde moitié du XX ème siècle et du début du XXI ème. Dans un tel contexte, il est évident que l’audience des forces politiques qui portent l’exacerbation des replis, des conflits, des exclusions, du nationalisme, et du racisme, est un facteur aggravant.

Lire plus

L’actualité de Jean Jaurès : « Si les morts ne parlent pas aux vivants, leurs écrits et la mémoire de leurs actes peuvent éclairer les nôtres. » appel militant

« Jaurès soutint les grèves ouvrières et défendit le capitaine Dreyfus comme l’ouvrier Jules Durand. Nul doute qu’il ne séparerait pas gauche sociale et gauche morale, réalisme et radicalité, réforme et révolution comme il n’aurait pu imaginer que le socialisme coupât lui-même son lien avec les ouvriers. Jaurès défendit la séparation de l’Eglise et de l’Etat sans hostilité pour les croyants d’aucune religion. »

Cet extrait de l’appel à lire ci dessous résume à merveille les motivations du groupe d´initiateurs de cet appel. Citoyens et militants politiques (EELV, PS, Front de gauche/ensemble) réunis au lendemain de l’échec majeur des municipales,  nous avons constaté aux européennes la confirmation du risque politique consécutif à l’absence d’un projet de gauche renouvelé et mobilisateur . Et nous nous sommes retrouvés sur la conviction que la défaite est culturelle : c’est la défaite d’une gauche qui a délaissé depuis trop longtemps le combat des idées et apparaît collectivement en panne de vision d’avenir et de solutions concrètes pour changer la vie. Il s’agit donc bien là de tester l’intérêt du plus large public pour une démarche de fond, à l’exclusion de toute prétention à marcher sur les platebandes de nos formations politiques respectives. La diversité, et le nombre des premiers signataires qui ont rapidement manifesté leur intérêt pour la démarche, l’élargissement à de nouvelles sensibilités de la gauche politique (PCF, PRG, PG) et sociale est un premier signe encourageant.

Créer un espace d’échanges et de débat citoyen, allier l’exigence intellectuelle et le refus de tous les sectarismes, sortir des sentiers battus… C’est le sens que nous voudrions donner à nos échanges. « Inviter » Jean Jaurès, 100 ans après son assassinat, est une idée qui s’est dès lors  imposée d’elle même !

Lire plus

Journal d’élu régional, de mois en mois – 41

Le soutien à la relocalisation d’une activité industrielle à Barentin, La création de 2 nouvelles SCOP, le soutien à 3 nouveaux projets d’économie solidaire, l’adoption d’une première convention cadre Région/chambres d’agriculture dédiée à la mutation agro-écologique, un menu culturel copieux .. ont particulièrement retenu mon attention lors de la dernière commission permanente à la Région.

J’ai entrepris depuis notre élection en 2010 de rendre compte ici des principales décisions prises par l’exécutif régional auquel je participe. Ce lundi 7 juillet se réunissait la 41 ème Commission permanente de la mandature. Revue de détail.

Lire plus

Journal d’élu régional, de mois en mois – 40

Adoption de 4 rapports en faveur du développement de l’agriculture biologique, soutien aux producteurs de lait en vente directe, l’économie solidaire toujours prolifique avec une dizaine de projets soutenus dont la nouvelle Scop du mois, un nouvel appel à projets « Biodiversité en Haute-Normandie« , l’adhésion de la Région à l’Institut de l’économie circulaire, le soutien à 28 micro-projets de développement nord-sud… sont les délibérations qui ont particulièrement retenu mon attention lors de la dernière commission permanente à la Région.

J’ai entrepris depuis notre élection en 2010 de rendre compte ici des principales décisions prises par l’exécutif régional auquel je participe. Le 16 juin dernier se réunissait la 40 ème Commission permanente de la mandature. Revue de détail.

Lire plus

Normandie, 6 ème République et autres sujets d’actualité

La réforme territoriale faisait Débat, lundi à la Région, mardi au Département de Seine Maritime…  il me revenait lundi de porter la position des écologistes dans ce débat, à la Région.

Ci dessous…

Mr le Président, chers collègues, mesdames et messieurs ..

La matière ne manque pas pour nourrir notre débat de politique régionale.

La réforme territoriale, la loi de transition énergétique, sont susceptibles, sous réserve d’être adoptés par le Parlement, de profondément modifier la donne pour notre Région.

Dans la « région des énergies » la transition énergétique est plus qu’un horizon, c’est une nécessité. Développement éolien, rénovation thermique, tiers financement, décroissance de la part du nucléaire…j’y reviendrai, au moment d’examiner la délibération sur l’éolien en mer.

Cela me laisse le temps, ici de partager un certain nombre de réflexions sur les enjeux de la réforme territoriale et aussi d’évoquer la riche actualité sociale et citoyenne de notre Région.

Lire plus

Au fil des mois, journal d’élu régional -39

J’ai entrepris depuis notre élection en 2010 de rendre compte ici des principales décisions prises par l’exécutif régional auquel je participe. Le 19 mai dernier se réunissait la 39 ème Commission permanente de la mandature.  J’en retiendrai l’adoption de l’aide Région coopérative en faveur de la transmission en SCOP de l’entreprise SETCO au Houlme déjà évoquée sur ce post et la délibération exprimant un avis réservé du Conseil régional sur le plan d’action nitrates du Préfet dont il est question ICI. Brève et arbitraire revue des principales délibérations qui ont retenu mon attention.

Lire plus

POUR UN NEW DEAL ÉCOLOGIQUE écologiste, conseiller régional de Normandie