Skip to content

Pont Mathilde : j’ai signé la pétition de Grand-Rouen.Com

Capture d’écran 2012-11-01 à 20.30.05

“à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle” tel est le sens que donne le Blog GRAND-ROUEN.COM à la pétition qu’il vient de mettre en ligne en faveur de la gratuité des transports en commun jusqu’à la remise en service du pont Mathilde.

Je suis pour ma part dubitatif sur une mesure générale de gratuité car il me semble qu’il faut privilégier les déplacements domicile- travail et domicile-lieux d’études. La revendication est adressée à la Créa, en charge du réseau Métrobus. Mais les rouennais ne sont pas les seuls concernés par la thrombose quotidienne, loin de là. Il faut aussi mobiliser les cars du Département et les TER de la Région. Au final, un tarif très réduit type “PDE” (plan de déplacements entreprises) qui autorise des réductions de 60 à 70% serait peut être sans doute possible, appréciable et incitatif.

N’oublions pas le VELO, qui permet de traverser la ville de part en part. Il doit  être aisément possible de mobiliser à 100 % les services de Vélo’r et Cyclic, mais aussi les commerçants, les associations et les flottes de toutes les entreprises, collectivités et administrations qui se sont équipées de vélos ces dernières années. De plus en plus nombreux, nul doute que nous traverserons l’hyper centre avec un plaisir chaque jour renouvelé !

Le co-voiturage doit aussi être boosté, c’est la responsabilité partagée des collectivités et des entreprises. La Créa serait bien inspirée de multiplier en urgence des parkings relais, même provisoires et de fortune, à toutes les entrées de l’agglo, à chaque extrémité de ligne du réseau TEOR..

Et puis, pourquoi pas, enfin, essayer de faire circuler des NAVETTES FLUVIALES. On peut imaginer que des départs des quais rive nord (Amfreville) en amont du pont abîmé à destination du centre rive nord et rive sud, soulageraient beaucoup d’habitants des plateaux Est qui souffrent aujourd’hui beaucoup !

Je n’ai nullement la prétention de proposer toutes les solutions ni les bonnes solutions. Elles ne pourront intervenir qu’à la suite d’une concertation des très nombreux acteurs concernés, qui sont tous incontournables. Mais il faut faire vite : le rendez vous pour tous, c’est le 12 novembre avec la rentrée des scolaires.

L’idée que cet accident est l’occasion de collectivement innover et sentir des “débats battus et rebattus” me trotte dans la tête depuis mardi. C’est pourquoi j’ai signé la pétition.

Je remercie donc Sébastien Bailly et Grand Rouen de cette initiative que j’interprète comme une invitation à mettre l’imagination au pouvoir !

Lire aussi la position des élus EELV de Rouen-Créa-Région

photo photothèque Arehn

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS

POUR UN NEW DEAL ÉCOLOGIQUE Ecologiste rouennais. Vice-président de la Région Haute-Normandie, chargé de l'économie sociale et solidaire, l'économie des territoires (agriculture, pêche, tourisme, forêt), la coopération Nord Sud.