Skip to content

VELO TAXI : UN NOUVEAU MOYEN DE DEPLACEMENT NON POLLUANT AU COEUR DE ROUEN AU PRINTEMPS PROCHAIN?

velo-taxi4.jpg

Rouen sera t’elle bientôt la quinzième ville de France à disposer de vélos taxis destinés à transporter des habitants et des touristes sur des courtes distances, dans le centre historique, sans bruit, sans émission de gaz à effet de serre ni rejet de particules salissant nos vieux murs…le tout pour un prix modique?

La période de test de ce pousse-pousse des temps modernes, en mars dernier, avait permis à la porteuse du projet d’engager le dialogue avec de nombreux rouennais. Elle avait rassuré ceux qui s’inquiétaient de la dureté de son labeur en dévoilant l’assistance électrique qui permet de pédaler relax en gardant du souffle pour bavarder avec les clients et avec les passants. Elle avait rencontré sa clientèle potentielle dans sa diversité : personnes âgées, personnes à mobilité réduite, touristes… tous transportés, au propre et au figuré, par la commodité et le confort de son drôle d’engin.

Avec le soutien de la Région, Sophie Dazy, qui porte ce projet de création d’entreprise, a depuis réalisé les études de faisabilité et de marché qui concluent à son utilité écologique et sociale et à sa pertinence économique.

Au total, dans les 14 villes (dont Lyon, Grenoble, Lille, Toulouse, Reims..) où circulent les mêmes vélos taxis, 100 emplois ont été créés.
Partout le modèle économique de ces micro entreprises repose pour 25% sur le paiement des courses et pour 75%, des recettes issues de la location à des annonceurs des surfaces d’affichage disponibles à l’arrière et sur le coté de la coque.

A Rouen, 2 emplois seraient créés dès le démarrage. La course serait facturée un €uro la prise en charge plus un €uro du kilomètre.

Mais la ville de Rouen fait la grimace à l’idée de voir 6 mètres carrés (pour deux taxis) supplémentaires de pub se promener en ville.

Je pense, pour ce qui me concerne, que ce n’est pas une raison suffisante pour planter ce projet.
Parce qu’il est fondamentalement complémentaire de tous les efforts publics entrepris pour réduire la place de la voiture en ville.
Parce qu’il est … moyennement équitable de se focaliser sur ces quelques mètres carrés de pub dans une ville qui s’est offerte, (sous le règne de son maire précédent ) pour de longues années, à une grande entreprise de mobilier urbain qui n’a depuis cessé d’augmenter ses affichages dans toute la ville.
Et puis, comment expliquer une interdiction de pub aux vélo- taxis alors qu’elle est autorisée aux taxis.. à moteur???
Parce que la porteuse de projet inscrit délibérément sa démarche dans la lutte pour un meilleur environnement et pour la réduction des émissions de CO2; elle a démarché des annonceurs institutionnels (vie culturelle, touristique) et s’inscrit dans un réseau qui a été labellisé dans le cadre de l’agenda 21 de la ville de Lille et fait contribuer ses annonceurs au financement d’actions environnementales.

Je soutiens aussi ce projet, parce que c’est un projet économique.

Parce que la personne qui le porte y travaille d’arrache pied depuis un an, a partagé et confronté son expérience et son projet avec d’autres entrepreneurs de l’économie solidaire régionale, a suivi une formation, s’est rendue disponible pour entendre les suggestions de tous les partenaires concernés.
Parce qu’elle est prête à créer une entreprise locale, dont le modèle économique est établi dans 14 villes, et souhaite ensuite essaimer et créer des emplois dans d’autres villes de la Région.

Que faut il de plus??

8 Commentaires Post a comment
  1. Cyril31 #

    Allez Sophie tu vas y arriver !!!

    décembre 23, 2008
  2. monsieur dumont #

    bonjour , tout d’abord bravo pour votre projet mis en place a rouen, je suis un personne qui serai très intérèssé de vous rencontrer pour m’aider a porter mon projet similaire sur le havre.si vous pouvez me transmettre votre adresse de votre entreprise pour une rencontre constructive sur mon projet ,merci de contacter.

    janvier 29, 2009
  3. Il faut dire que les cyclopolitain grenoblois ont fait du bruit pendant
    1 an et pouf, disparut (il ont déposé de bilan au bout d’un an) alors que Vélo Transport Grenoble qui était la en même temps est toujours la, je sais de quoi je parle parce que vtg c’est moi.
    Je n’ais pas d’aide de la par des administrations, il ne mon même pas pris de la pub comme elles l’on fait au cyclopolitain, pourtant moi aussi j’ais créé un emploie (le mien).

    Pourquoi cyclopolitain n’a pas tenue a Grenoble ?

    1) Grenoble n’est pas une ville touristique
    2) Les horaires (10h30/18h00) inflexibles ex : une voisine cliente de cyclopolitain a un rendez vous a 9h30 a 1 km des garages cyclo elle réserve réponse (on peut pas) aucun des 2 associer n’a eu le réflexe ou le courage de dire pas de problème je passe vous prendre, cause a effet une nouvelle cliente pour moi et je vous dit pas tout
    3) Pourquoi les patron ne piloté pas chacun leur tour un cyclo (économie de main d’œuvre)
    4) Le périmètre (trop petit) mais limites sont beaucoup plus grandes
    5) Mon vélo a des suspensions cyclo non majorité des client personnes âgées et a mobilité réduite
    6) Ma priorité les transports (personnes et marchandises) les cyclo priorité pub,je pense qu’il faut se montré et ensuite démarcher pour la pub .

    Je n’ais pas gagnéje suis d’ans ma troisièmes années et mon entreprise n’ais pas encore viable mais j’i croie,
    Il me faut plus d’annonceurs et ce sera bon.

    Si un jour j’arête je ne regretterais rien j’aurait insisté jusqu’au bouts.

    Je n’oubli pas que vtg c’est un service avant tous.

    Christian
    Mail :vtgrenoble@aol.com

    mai 25, 2009
  4. Alain #

    Tiens bon Sophie , tu es dans le vrai.
    Je suis de tout coeur avec ton projet.

    Une ville comme Rouen devrait communiquer via Cycloville.
    C’est également une façon de découvrir cette ville de façon économique et écologique.

    Alain

    juin 29, 2009
  5. Claude #

    je me joins volontiers à vos encouragements.
    La position prise par la ville de Rouen est aussi indéfendable qu’intenable!

    juillet 2, 2009
  6. Malheureusement, le projet est en attente.. La mairie n’étant pas favorable aux transports doux.. pour tous renseignements : http://www.cycloville.com

    juillet 17, 2009
  7. Alain #

    Pour tous porteurs de projet soucieux de l’environement, je vous invite à contacter Mr Duthoit SARL Cycloville à Lille. (ouverture en 2006)
    Un réseau de franchise se met en place pour une couverture national.
    Cordialement

    juillet 23, 2009
  8. JE RÊVE D’UN PROJET DE VÉLO TAXI POUR NOS AÎNÉS A Québec, mais, ? Comment trouver le financement, ou les commanditaire ?

    juillet 8, 2019

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS

POUR UN NEW DEAL ÉCOLOGIQUE écologiste, conseiller régional de Normandie