Skip to content

11 nouveaux projets pour développer l’économie sociale et solidaire

La Commission permanente de ce lundi 17 juin a engagé le soutien de la Région à 11 projets lauréats de l’appel à projets Eco-Région-Solidaire, pour un montant total de 194 685 euros.

Comme chaque année, la sélection des projets a été effectuée au vu de la qualité technique des dossiers et après des auditions des porteurs de projets, par une commission présidée par la Région, à laquelle des partenaires publics et privés de l’ESS ont apporté leur concours; les Départements, la Créa, le FSE, l’Agence régionale de l’ESS (ADRESS) , l’Union des Sociétés coopératives et participatives (URSCOP), L’Agence de l’Innovation (SEINARI), Haute-Normandie-Active (HNA) , le Crédit coopératif, la Caisse des dépôts..

Dans un premier temps les lauréats bénéficieront du financement d’études de faisabilité de leur projet et s’engagent à suivre des  modules  accompagnement professionnalisant gratuits une semaine par mois durant 6 mois.

La cuvée 2013 est prometteuse au vu de la qualité des projets comme de leur diversité :

SCOP Services 76 : création d’une nouvelle SCOP ayant pour objet de développer des franchises en SCOP dans les services à la personne, professionnaliser les intervenants et les futurs franchisés . 20 000 €

– Association « LIRE A VOIX HAUTE » : création en centre ville de Dieppe d’un lieu mixte : librairie généraliste  (suite à la fermeture de la dernière librairie dieppoise), petite restauration, épicerie bio, lieu d’exposition et ateliers créatifs. 11 567 €

PAYS DE BRAY SERVICES (entreprise d’insertion) : Création d’une conciergerie proposant des services aux salariés de Gournay, fournis par des commerçants locaux, des structures d’insertion et des artisans utilisant des produits écologiques. 17 700 €

ASPIC. (Association Stéphanaise de Prévention Individuelle et Collective) : Création d’une ressourcerie sur le territoire de la CREA, sous forme d’entreprise d’insertion, en lien avec les habitants du quartier, en vue de collecter, valoriser, revendre les objets récupérés et sensibiliser à la réduction des déchets. 24 533 €

Asso LA REINE DES PRES BAIGNANTS. Bernay : Création d’une « Maison de la Vallée », proposant des services et infrastructures d’accueil mutualisées entre le golf pastoral et écologique et le sentier d’interprétation, à proximité de la voie verte. Services envisagés : restauration, ateliers, animations, vente de guides et accessoires pour découvrir la nature, matériel et accessoires de golf. 16 900 €

ENSEMBLE : Mise en place d’un service de traiteur responsable « de la terre à l’assiette » sous forme d’entreprise d’insertion sur le territoire d’Elbeuf. Utilisation de produits locaux et de saison, et de techniques respectant au mieux la qualité et le gout des aliments. 4 587 €

OTHERWORLD DEVELOPPEMENT DURABLE (SINEO) : Création d’un pôle mobilité sur le bassin d’emploi du Havre, sous forme de SCIC, coordonnant trois actions visant à favoriser la mobilité pour l’emploi : auto-école sociale, auto-partage, garage associatif et solidaire, construction du pôle en lien avec les structures d’insertion locales, les bénéficiaires et les acteurs institutionnels locaux. 20 250 €

CLIPS . Lillebonne : Création d’une ressourcerie, sous forme de SCIC, visant à favoriser : la réduction des déchets (actions et sensibilisation), l’insertion de personnes éloignées de l’emploi, l’accès de tous à des biens de consommation, le lien social à travers l’engagement bénévole. 7145 €

ENERCOOP Normandie. Bosville : création d’une SCIC pour développer des moyens de production électrique exclusivement à partir de ressources renouvelables, vendre des contrats d’électricité provenant de ces énergies, proposer un service de formation et de sensibilisation. 19 953 €

QUARTIER&CO : Création d’un éco-quartier en ville à Dieppe, géré par ses habitants, et intégrant la création d’activités économiques alternatives et utiles à la ville (centre d’accueil touristique, structure de répit à vocation thérapeutique et de bien- être, épicerie bio) 25 000 €

– La SCIC IDEE . Fécamp : Initiation d’une réflexion collective pour faire émerger en Haute-Normandie une filière économique intégrée autour du couplage de piles à combustibles et de réseaux intelligents de distribution électrique (Smart grids). L’étude de faisabilité est dédiée à la mise en place de partenariats, avec l’objectif de trouver des territoires moteurs pour de futurs projets tests.

3 autres projets en cours de finalisation dans les secteurs de la production et de la transformation agricole et des mobilités douces, seront examinés lors de prochaines sessions.

crédit photo Claude Taleb

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS

POUR UN NEW DEAL ÉCOLOGIQUE écologiste, conseiller régional de Normandie