Skip to content

Les 10 ans de l’Adress : 10 ans d’action en faveur de l’entrepreneuriat social et solidaire

Il y a 10 ans, la création de l’Agence pour le Développement Régional de l’Economie Sociale et Solidaire (l’Adress) était un premier aboutissement concret d’une démarche de co-production d’une politique publique régionale initié par la Région Haute-Normandie.

Cette approche était.. une première pour la collectivité. La création d’une agence dédiée à la promotion de l’ESS, à l’accueil et à l’appui des porteurs de projets, financée par des fonds publics mais gérée par ses adhérents, était une innovation bientôt dupliquée en Ile de France.

L’Adress nous invite ce soir dans l’hémicycle régional à fêter cet anniversaire. Pour illustre son action, elle présentera aux participants « 5 raisons de miser sur les entreprises sociales et solidaires » pour développer l’activité et l’emploi dans les territoires, urbains et ruraux.

Durant ce 10 années, l’Adress a parfaitement accompli les missions qui lui étaient confiées. Ses bilans annuels en attestent, la liste de ses adhérents, privés et publics, démontre qu’elle convainc et fédère un nombre croissant d’acteurs des potentiels d’innovation et de création que porte l’ESS

Tout au long des ces années, la Région a mis en place des outils destinés à appuyer cet « entreprendre autrement ». Un appel à projets annuel « eco-région-solidaire » qui soutient les études préalables à la création d’activités et une aide régionale à l’ESS (Aress) qui co-finance les investissements de démarrage et les créations d’emploi. ces deux dispositifs ont permis d’appuyer depuis leur création 200 projets. Entre 2011 et 2015, avec Région Coopérative, c’est la création ou la transmission- reprise de 20 SCOP-SCIC  nouvelles qui aura été soutenue sur le principe un euro région pour chaque euro de salarié-associé investi qui a incontestablement fait effet levier sur la création ou le maintien (dans le cas des transmissions) sur 335 emplois.

En complément, la Région a conventionné pour 3 ans des objectifs partagés et les soutiens financiers à l’appui, avec L’Adress et l’Urscop (appui aux coopératives) et renouvelle ses appuis à Haute-Normandie-Active et à la CRESS, autant de partenaires dont elle est le premier financeur.

Cette politique volontariste avait été décidée à une époque (2004) ou l’Etat avait stoppé net la dynamique née du premier secrétariat à l’économie solidaire supprimé en 2002 et a été mise en place en recherchant l’adhésion des acteurs privés et publics qui ont rejoint l’Adress .

La création de la Normandie peut être demain l’occasion d’un changement d’échelle qui serait le bienvenu car les sujets et les modes d’entreprendre de l’ESS ont vocation selon moi à concerner toute l’économie.

Un choix qui reste à faire .. ou à défaire, une nouvelle fois. Mais ceci est une autre histoire

Laisser une réponse

Vous pouvez utiliser des balises HTML basiques dans votre commentaire. Votre adresse email ne sera pas publiée.

Suivre ce commentaire via son fil RSS

POUR UN NEW DEAL ÉCOLOGIQUE écologiste, conseiller régional de Normandie